Roulage à Pouilly le 23 mai en prélude à la montée d’Urcy

Rubrique: Actus Commentaires: Pas de commentaire

Gros week-end en vue pour les Spirit, les 24/25/26 mai, un roulage de préparation et la montée historique d’Urcy. Pour commencer, retour sur le roulage à Pouilly, où, depuis la création du club, il y a cinq ans, nous avons roulé plus de 30 fois.

Pouilly n’est pas qu’une piste, c’est aussi sa responsable, Mathilde, ici avec les motards. Rien n’échappe à son œil de lynx : « Eh, la bâche sous la voiture », « Oh, le gilet jaune pour faire des photos près de la piste », etc. Mais elle est aussi et surtout souriante et chaleureuse. Merci Mathilde !

 

Vendredi donc, une nouvelle venue, la magnifique formule Junior Wainer à moteur Fiat de Denis. Nous l’avons déjà présentée. La voiture n’a pas roulé depuis longtemps, nettoyage et révision sont donc au programme. Après vérifications des carbus, Denis fait un petit tour dans sa cour. Paf ! le câble d’embrayage lâche, pas facile à changer. Denis refabrique un câble et peut venir rouler avec nous. La voiture est très saine, performante et… belle.

Malheureusement, une faiblesse de l’arbre de roue stoppera la belle Italienne qui ne pourra participer le lendemain à la montée d’Urcy, dommage !

 

 

 

Le team Egel est venu avec la Toralba, qui fait exprès d’embêter Serge avec sa commande de boite de vitesses.

Difficile de régler la commande de boite, il faut faire un choix, marche arrière ou première, Patrick choisit de démarrer en seconde.

Charles a repeint son Era aux couleurs anglaises.

 

La belle robe aux couleurs anglaises avec un rappel des BRM… pour l’ERA, on aime bien !

 

 

 

Une toute nouvelle Caterham en rodage… remarquez la facilité avec laquelle les Spirit Racer Club envahissent un paddock.

 

Daniel enchaîne les tours sans problèmes, ses ennuis d’essence sale sont oubliés.

 

De belles sessions de roulage, Racers et formules font bon ménage.

 

Oups… freinage loupé, le M 20 s’inscrit dans le Graviers Awards du mois, mais Christian et sa Campus ont encore augmenté leur avance du côté d’Albi, alors…

 

 

Bilan : un petit problème électrique sur le CC, un fil en court-circuit, de la fumée (beaucoup) c’est vite réparé ; ennuis de moyeux arrière sur la Wainer, forfait pour Urcy, mais son pilote a d’autres solutions ; les passages de vitesses de la Toralba sont bien mystérieux, Patrick s’en accommodera. Pour les autres, tout roule.

Quel est secret de la forme des Spirits Racer ? C’est la question que tout le monde se pose : voici la réponse !

 

Des repas équilibrés…

Sans excès…

Un entrainement physique intensif.

Le vélo, puissance, équilibre et gestion du chronométrage, démonstration par Jean-François, un véritable pro.

 

Le lancement de volant.

 

Lancement du marteau et dé-grippage de freins.

 

Lancement du marteau et élimination d’un pilote trop rapide (simulation).

Exercices d’assouplissement.

Modérés en début d’exercice.

 

Trois exercices, le croisé de bras arrière (à gauche), l’inclinaison raisonnable (au centre) et le croisé de bras avant synchronisé à la fixation du casque (à droite).

 

Inclinaison progressive du buste.

 

On augmente doucement l’intensité de l’exercice, là, il va loin… va pas se relever le papy racer !

 

Certains, plus doués que d’autres, pratiquent la génuflexion et la torsion du buste en même temps : réservé à une élite super entrainée.

 

Mais attention l’excès est très douloureux !

 

Des phases de récupération sont nécessaires.

 

Roulage terminé, chargement des remorques, on se donne rendez-vous le lendemain matin pour la mise en place de la montée d’Urcy, le week-end continue.

 

Répondre

Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.