Où l’on reparle de Belly Tank…

Rubrique: Carnets d'ateliersLes spécialesPlans et dessinspourquoi pas Commentaires: Pas de commentaire

Tout commence par un appel d’un membre du Spirit Racer Club : j’ai envie de construire un Belly Tank, l’utilisation en est restreinte, c’est plus pour le plaisir de la construction, il faut rester dans un budget raisonnable et utiliser des pièces courantes, qu’en penses-tu ?
Mr D., mon interlocuteur, n’est pas un novice, il est bien connu dans le monde de la voiture ancienne, reconstruire ou construire une voiture (il a aussi construit un voilier en bois) il connait, à son palmarès figurent des réussites incroyables.

Nous avons déjà consacré un article aux Belly Tanks (cliquez si vous voulez vous rafraîchir la mémoire). Bien sûr, on pense aux moteurs V8 comme ceux montés sur les camions Marmont ou les Vedettes et Versailles, on en trouve assez facilement, mais ils cumulent poids et manque de puissance (80 CV), résultat : des accélérations de mob ! Certes, on peut les modifier, mais c’est le budget qui va coincer…

Un V 8 plus puissant se trouve dans les Américaines, autre choix possible, le V8 Rover en aluminium accouplé à la boite 4 Rover SDI. Il est courant, pas trop lourd (150 kg), les pièces sont disponibles, un montage de carburateur 4 corps et de pipes d’échappement inox ainsi qu’un arbre à cames et une petite préparation sont possibles. La puissance s’échelonne entre 150 CV et plus de 200 CV. On peut aussi opter pour un beau six cylindres en ligne genre Mercedes, BMW ou Opel, ou, pourquoi pas, pour le V6 PRV des 604.

Autre solution évoquée lors de la conversation, un gros moteur de moto 1100 ou 1300 c’est léger (entre 80 et 100 kg), avec une boite six et des régimes moteurs affolants ! En fouinant, on trouve des anciennes motos routières un peu passées de mode à des tarifs « Spirit Racer ». Ce n’est plus un Belly Tank, mais une évolution plus légère, on peut viser les 300 kg. Les cross-cars à moteur de moto font ce poids-là. Cent-vingt CV et plus sont disponibles sans problème en mécanique de série… 120 CV et 300 kg, ce sont 400 CV/tonne ! Se pose le problème de la transmission, soit accouplé à un pont automobile un moteur à cardans serait un plus, ou une transmission par chaine et un pont de cross-car ; les pièces se trouvent sans problème.

Il faut aussi trouver ce fameux réservoir d’avion qui mesure entre trois et cinq mètres de long pour 70 à 90 centimètres de large, selon la provenance, mais des cloisons internes et de la tuyauterie risquent de poser des problèmes de démontage.

 

Rappel du principe du Belly Tank : il est construit à partir d’un réservoir d’avion et d’un moteur V8 à soupapes latérales, la transmission se fait par un gros pont rigide fixé au châssis. Les ponts d’Américaines sont très lourds, un pont arrière de 4×4, genre Lada Niva ne pèse que 60 kg.

 

 

Pour les distraits, l’avant est vers la droite.

 

 

Montage d’un V8 et de sa boite de vitesses, quant à l’échappement, j’aimerais l’entendre ! Certains montaient des ponts prévus pour changer de démultiplication facilement selon les épreuves d’accélération ou de vitesse pure.

 

Croquis d’une version possible, à moteur V8 Rover, boite 4 de Rover avec un empattement d’environ 2,90 m.

 

Version beaucoup plus légère à moteur de moto routière 1300 à transmission par chaine, Kawa, Honda, Yam ou Suzuki, il y a le choix ! Les moteurs sont solides, faciles à dénicher et puissants (+ de 130 CV). D’autres motos, comme les BMW, Honda, Yam, Suzuki, Guzzy, etc. utilisent le cardan, ce qui permet le montage d’un pont arrière de voiture…

 

Croquis d’un châssis type échelle en tubes rectangulaires serrurerie d’environ 80 x 40 x 2 mm, le poids au mètre de tubes et de 3.62 kg

Quelques croquis

 

 

 

Il existe de nombreuses versions des réservoirs d’avions, les tailles s’échelonnent entre deux et cinq de long. On pourrait concevoir un Belly « de poche », à moteur de moto et roues de 10 ou 13 pouces. Cela ferait un bel habillage de Racer et on pourrait s’en servir sur circuit track days, contrairement aux gros Belly Tanks. Petit clin d’œil aux constructeurs de cycle-karts.

 

Exemple de train avant rigide, allégé par perçage.

La position de conduite

 

Dans un Belly classique, le moteur V8 ou 6 cylindres, plus la boite de vitesses, plus le pont arrière occupent facilement 1,50 m de la longueur, ce qui laisse peu de place pour le pilote, surtout si on veut éviter le montage du pédalier en avant de l’axe des roues. La position donne à réfléchir, je ne pense pas que Mr D. envisage l’amputation ou le yoga !

 

Autre exemple de position de conduite type : crapaud sur une boite d’allumettes… pas très confortable ! Mais les courses ne durent pas longtemps…

 

Type de volant modifié.

 

Exemples de construction

 

Châssis principal en tubes rectangulaires et structure supplémentaire en tubes ronds.

 

 

Le châssis dans sa coque.

 

 

Tout est en place : empattement long ; un réservoir d’eau et de glace (pas un radiateur) est fixé entre le moteur et le dossier du siège.

 

Le pont arrière est soudé directement sur le châssis, il n’y a pas de suspension arrière.

 

Noter le montage du train avant et de son ressort à lames, c’est le montage le plus courant ; on le retrouve sur beaucoup de hot rods. Un essieu d’ancienne voiture genre C 4 ferait l’affaire, là on a une adresse au Spirit Racer.

 

Montage plus sophistiqué, avec renvoi d’amortisseurs.

 

Autre type de châssis robuste, mais beaucoup plus difficile à construire.

Utilisation

Les Belly Tanks sont conçus pour des épreuves de vitesses maxi comme à Bonnevile USA — il y a aussi une plage en Angleterre —, ou des épreuves d’accélération de dragster, souvent sur un 400 m, ou 200 m départ arrêté. Des pistes de drag existent, beaucoup sont aux USA où c’est un sport national. On en trouve aussi en Angleterre (Santa Pod), dans les pays scandinaves. En France, peu d’épreuves sont organisées comme à Castre, ou ailleurs sur des pistes d’aviation. Il y a aussi la bien sympathique démonstration de la plage d’Ouistreham dans le Calvados.

Votre avis, des adresses

Et si vous donniez votre avis sur ce projet, des idées, des adresses où trouver ces fameux réservoirs qui ont quelquefois terminé leur carrière, transformés en abreuvoir ! Pour ce faire, réagissez en utilisant le formulaire de commentaire en fin d’article ou envoyez-nous un mail en cliquant ici.

 

Répondre

Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.