Pradeau Formule IV : entre les monoplaces type Junior et le kart

Rubrique: Les RacerMonoplaces Commentaires: Pas de commentaire

15 sept 1963, premiers essais sur le circuit de Nogaro d’une minuscule monoplace : la Pradeau.

Après avoir construit un racer 500, l’APL 500, Fernand Pradeau de Limoges s’intéresse au kart, il en construit une centaine.

Dans les années soixante, on pense beaucoup à une formule de promotion du sport auto, il faudrait qu’elle soit simple, économique et efficace :  il y aura la coupe des provinces Ford avec des Lotus Seven , les MEP à mécanique Citroën/Panhard, la coupe Gordini, les formules France et Renault.

L’idée d’une Formule IV ouverte à tous progresse, monoplace, d’un  prix maxi 5000fr. + moteur. Malgré l’inertie de la fedé certains planchent sur le problème, F. Pradeau propose sa F IV,  Marcadier ses barquettes et sa formule Aral à moteur Renault 8.

FILTRE Pradeau vue gen

La Pradeau est minuscule, c’est un gros kart carrossé, le moteur 250 Villers 2 t développe 27 cv, des  bicylindres Peugeot ou AMC 4 t. sont aussi montés, le châssis est fabriqué en tubes étirés sans soudure de 32 mm, l’habillage en dural riveté renforce l’ensemble ; la suspension est à quatre roues indépendantes ; des combinés  amortisseurs télescopiques et ressort hélicoïdaux la complète ; les freins sont  hydrauliques ; la transmission par chaîne entraîne le pont sans différentiel, équipé de joints homocinétiques ; la direction est à crémaillère, les petites roues fond 10 ‘ et la carrosserie est en polyester. Résultat  175 kg ! et  de 135 à 160 km/h. La construction, très soignée, inspire confiance.

FILTRE Pradeau Moteur

Moteur bicylindre 2 t 250 cc Peugeot.

 

F. Pradeau envisage la fournitures des pièces spécifiques, moyeux,ponts etc. pour les constructeurs amateurs , la F IV est une formule intermédiaire entre les monoplaces type Junior et le kart.

FILTRE   vue arr Pradeau

Suspension arrière à essieu oscillant, pas de différentiel donc un seul frein, petites roues étroites, le réservoir d’essence est logé dans l’appuie tête. Des écopes d’arrivée d’air sont prévues pour refroidir le moteur.  On voit bien l’influence des Racers 500.

 

Malgré l’appui du magazine l’Automobile,  la fédération (et Renault et Citroën) préfère les MEP et les formules France, une quinzaine de voitures sont construites et oubliées .

FILTRE  Starter Pradeau

Strater (journal de Spirou) en parle dans sa rubrique auto.

 

 

En France il faudra les cross car à moteur 2 cv puis motos, pour trouver une formule de promotion répondant à ce cahier des charges.

 

Répondre

Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.