Rubrique MEP

MEP de Maurice Émile Pezoux : des moteurs différents, mais toujours fine et racée

Rubrique: Les RacerMEPMonoplaces Commentaires: Pas de commentaire

Au début des années soixante, l’idée d’une formule nationale d’initiation au sport automobile est dans l’air, il faut une monoplace pour tous, Maurice Émile Pezoux propose une solution basée sur des moteurs Citroën d’abord 2 cv,  puis Panhard, un essai avec le moteur 1200 NSU avant de trouver son moteur définitif avec la GS.

Lire la suite