Roulage 28 juillet, les copains d’abord

Rubrique: Actus Commentaires: Un commentaire

Sept voitures du Spirit Racer Club, plus deux monoplaces venues en voisins de Suisse sur le circuit de Pouilly-en-Auxois

 Extrait de la page Facebook du Spirit Racer Club, signé Jean-Luc.

 Aujourd’hui, vendredi, le Spirit Racer Club s’est retrouvé au circuit de Pouilly en « open ». Café, apéro (relativement sobre) et bouffe avant de rouler : le rituel habituel avec dans le désordre d’apparition, le président, Magic CC, responsable — lourde responsabilité  — depuis peu du temps qu’il fait, la trésorière, Cath, qui pourrait gérer l’argent du club s’il en avait. Mais pas de cotisations chez nous, donc pas de trésorerie, cool, le secrétaire, et nous autres, toujours prêts à rouler avec leurs autos, à nous mêler de donner des conseils techniques hors de propos, à rire de tout, à aimer tout ce qui roule, à prendre le temps de vivre au long d’une bonne journée, bercés par les doux ronflements, hurlements ou grondements de nos petits bolides chéris…

Durant cette journée des constatations : le compresseur silencieux de Guy est bruyant, son auto tourne comme une horloge, les soucis de transmission d’Uxeau sont oubliés, la Spirit de Magic : idem, une horloge. Même constat pour la mini GT 40, la Panhard 24 CT vive comme une jeunette, l’Era de Charles que j’ai eu la chance de piloter durant une bonne, très bonne même demi-douzaine de tours. En revanche le racer DB n’accepta de tourner que sur un cylindre et demi seulement nous a-t-il semblé, et Gerret et son lumbago tournèrent à deux dans la splendide et efficace Formule Ford jurassienne

 

Monoplace à moteur de moto BMW K 100, quatre cylindres, boite HW, châssis… heu… j’ai oublié ! Ces monoplaces couraient en ouverture de GP de 1 F ; des pilotes comme Vettel ont débuté avec elle. Vendredi, son jeune pilote actuel sautait sans souffler de son baquet au siège d’un kart 125 à boite… quelle santé !

 

Autre monoplace de nos voisins suisses, une Taatus de Formule Renault.

 

Avant de rouler, passage au bureau pour remplir le dossier d’inscription, l’après-midi de roulage coûte 95 €.

 

Discussions, conversations, concertations, consultations, constructions, modifications, circonvolutions, motivations,  réglementations, démolitions, notions, ambitions, dévotions, admirations, initions, régulations, constitutions, disparitions, émotions….

 

Les choses sérieuses vont commencer, on ne traine pas à table.

 

 

 

Réunion de bureau du Spirit, la trésorière, le président, le secrétaire décident : prochain roulage le vendredi 18 août. Qu’on se le dise ! également en projet des autocollants et un album photos.

 

Mathilde, une des sympathiques responsables du circuit, une main de fer dans un gant de velours.

 

 

13 h 30, allez un chti coup d’eau et on roule…

 

1.2 kg de pression dans les pneus, une chaine de transmission tendue, en ligne et graissée , le racer M 20 est prêt.

Gert est venu avec sa Tatus Formule Ford.

 

Gert a aussi amené un… lumbago ! Pas facile de se glisser dans l’étroit cockpit, de conduire et d’en sortir, mais la foi soulève des montagnes.

.

La GT 40, réduction au 1/26 de Gipa, coqueluche des médias lors des montées historiques.

 

Pilote sur mesure, et roulage sans problème, juste un petit réglage de passage de la quatrième, les spécialistes 2 CV connaissent bien.

 

Tableau de bord de la Catheram de Jean-François.

 

Ambiance roulage, plus on a de la place, plus on s’étale !

 

Claude, le président du Spirit Racer Club a sorti sa « Formula Spirit » un moteur d’AX, une boite de 2 CV un ancien châssis de F Ford  : la recette est bonne, simple et économique.

 

Au Spirit, le président n’est pas un dégonflé !

 

Petit coup d’œil sur la transmission, une boite de Deuche avec ses cardans et des moyeux de Golf 1, les roues sont des 13 pouces à quatre trous de fixation 4×100, permettent un large choix de jantes en 13, 14 et 15 pouces.

 

La Panhard 24 CT, à côté du Monomille de Pascal rappelle la géniale conception de cette voiture à la ligne nullement démodée.

 

Problèmes de mise au point sur le Panhard de la Monomille, le montage de deux carburateurs Bing ne facilite pas les choses.

 

Charles et sa rare Era de Formule Ford, une vingtaine d’exemplaires seulement ont été construits.  Promis, juré, nous rédigerons un prochain article sur cette monoplace au charme « vintage ». Certaines sont montées avec l’ensemble moteur boite de l’Audi 80, une centaine de chevaux facile, solution économique et fiable pour du roulage loisirs ou écoles de conduites.

 

 

Ambiance trackday, Claude essaie l’Era de Charles, on ne se pose pas de questions sur les manipulations de l’un sur l’autre !

 

Oh la la, Joséphine en panne ? Les experts se penchent sur la MGB de Jean-Luc.

 

Ouf… en fait, son capot sert de bureau, les experts bourguignons analysent le nouveau livre sur la course de côte d’Urcy paru chez Échappement. Avis favorable, chez les Bourguignons, la course de côte d’Urcy est un monument. Le pilote à la droite de la photo, élevé dans les falaises de la montée, en plus d’un nombre incalculable de chutes en Mob’, il compte même un tonneau en Formule Vee, à l’entrainement sur route ouverte… mais il y a prescription !

 

Le juge de paix, une unité autonome de chronométrage sur le volant du Racer, le M 20 et la formule Spirit tournent aux environs de 1 min 7 s au tour, quand les pilotes ne font pas (trop) d’erreurs !

17 h 30, fin de la journée, les voitures sont rechargées, les pilotes sont fatigués, mais heureux. Si vous voulez rejoindre l’équipe de gamins du Spirit Racer, le prochain rendez-vous pour un roulage est fixé au vendredi 18 août, si tout va bien.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Une réponse à Roulage 28 juillet, les copains d’abord

  • claude  dit:

    Un petit reportage comme on les aime au SRC,a bientôt pour de nouvelles aventures !!!

Répondre

Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.