3 mai : roulage en petit comité, zoom sur une nouvelle venue

Rubrique: Actus Commentaires: Pas de commentaire

Tout au long de la semaine, les prévisions météo sont décourageantes. Notre roulage prévu le vendredi 3 mai s’annonce mal. Mais, malgré l’absence de notre président/responsable météo, la réalité du vendredi est plus clémente que prévu. Mais, nous ne sommes pas nombreux à être accueillis par la souriante Mathilde.

Charles est venu avec sa belle ERA F Ford 2 l.. Un nouveau, Gilbert, étrenne une Tatuus F Renault , le Racer M 20 est là bien sûr.  Geret et sa Mygalle Ford nous rejoignent. Quelques copains passent nous dire bonjour.

 

Pour nous tenir compagnie, il y avait aussi un sidecar basset à moteur BMW flat-twin en cours de mise au point.

 

La nouvelle Tatuus Renault de Gilbert et l’ERA de Charles.

 

La nouvelle banderole du Club, une deuxième, plus grande est en commande. Quant au Racer M 20, il a tourné comme une horloge, à la grande satisfaction de son pilote-constructeur qui espère que le prochain, actuellement en construction, sera aussi agréable.

Photos de la Tatuus Renault

Silhouette moderne.

 

Radiateurs latéraux, plancher à extracteurs d’air.

 

Moteur 1700 cc Renault injection.

 

Petit problème d’alternateur (d’origine 2 CV), qui ne charge pas assez.

 

Suspensions à basculeur et réglages complexes, comme toutes les formules modernes.

 

Boite de vitesses Hewland.

 

Portes-moyeux avant et arrière Tatuus en alliage léger, beaux triangles de suspensions en tubes ovales.

 

Châssis tubulaire, l’habitacle a été élargi pour donner un peu de place au pilote.

 

Tableau de bord, coupe-batterie, répartiteur de freinage, minuscule demi-volant démontable et commande de vitesses traditionnelle.

 

D’une construction simple, le pédalier, réglable en longueur, est équipé d’un répartiteur à câble.

 

L’arrivée d’air est bien cachée dans le robuste arceau.

 

Le train avant est à basculeur à un seul amortisseur, la corde est destinée à un éventuel dépannage.

 

Séance de mise en main qui s’est bien déroulée pour Gilbert, pas trop dépaysé par la monoplace. Une petite fuite au raccord de réservoir d’essence viendra terminer la journée.

 

Prochain roulage : le vendredi 24 mai, toujours sur le circuit de Pouilly, une ultime répétition avant la montée historique d’Urcy (21), le 25/26 mai, avec le défi des 10 racers  au départ.

Répondre

Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.