Une première sortie à la hauteur des attentes

Rubrique: Actus Commentaires: 3 commentaires

Enfin une sortie du Spirit sur le circuit de Pouilly, la première de l’année. Sous un extraordinaire soleil et par un vent à décorner les bœufs, dans une ambiance déconfinée, mais avec les « gestes barrières » (comme ils y disent à Paris) et la distanciation physique préconisés par les ministères, la journée a été fantastique : ambiance superbe, mécanique, euh, non non, on ne parle pas de la mécanique, bonne bouffe et tout ce qui s’en suit, gâteaux au pluriel, la totale ! Au hasard des photos, on comprendra que la belle et toute nouvelle monoplace de Guy, qui faisait ses premiers tours de roue, nécessite une mise au point (quoi de plus normal) ; que la Porsche du clan Egel mérite qu’on se penche sur son surpuissant six cylindres à compresseurs volumétriques, un par rangée de cylindres et que la Stratos devra réparer sa suspension avant droite. Broutilles que tout ça !

Fin du confinement, un nouveau responsable du circuit, Jean-Philippe, qui remplace notre chère Mathilde, de nouvelles voitures, de nouveaux visages… Mélangez le tout, assaisonnez-le d’un zeste de Chablis, cuvée Egel et vous obtenez une magnifique journée qui restera gravée dans les mémoires !

À noter, l’arrivée de karts ; le circuit de Pouilly est homologué pour les karts de moins de 60 CV, dans la limite des moins de 100 DB. Trois magnifiques karts 125 cc sont donc venus rouler et bien sûr s’y sont joints nos motards, dont Patrick et sa Norton Manx.

Place aux photos

Les karts

Les karts 125, incroyablement rapides, le circuit convient parfaitement aux 125 à boite. Le circuit les accepte s’ils font moins de 60 CV et qu’ils respectent les normes de bruit. La moyenne des nuisances sonores est contrôlée en permanence par la préfecture.

 

Les trains avant de kart ont un déport au sol énorme… quand on pense aux calculs de certains pour des géométries de suspensions de monos et protos.

 

La formidable Norton Manx de Patrick, il construit aussi un gros mono de circuit à base Suzuki.

 

Le parking se remplit, on s’étale !

 

Notre complice Gerret est même venu la semaine dernière régler la géométrie de la Mygalle Ford.

 

Pendant le confinement Charles a fignolé la belle Era, avec une modif du pédalier. Résultat… ça ne débraye pas. La meuleuse posée à terre va résoudre le problème. Va savoir Charles !

 

Nouvel échappement, emplacements du radiateur d’huile et du vase d’expansion ça c’est OK, l’Era roule sans problème.

 

Jean Michel, qui piaffait d’impatience depuis un moment peut enfin apprécier la Westfield.

 

L’arrière personnalisé de la Westfield, une Golf bien rapide était aussi présente, sans oublier une BMW.

 

Là c’est du lourd ! Patrick Egel a sorti la gggrrrosse Porsche 911, carrosserie élargie et moteur six cylindres à deux compresseurs Volumex.

 

C’est un moteur « très poussé » dont la mise au point est un sacré challenge.

 

Serge, à genoux, implore le Dieu Porsche, c’est un sacré défi de maîtriser tous les réglages de ce moteur unique, chapeau !

 

La Stratos a reçu son voile de peinture définitif, une réussite totale.

 

Comme toute belle Italienne, la Stratos fait un caprice, le moyeu avant a une petite faiblesse, les « loups du Morvan » du team Egel se mobilisent… le chargement sur le porte-voiture sera un travail d’équipe..

 

Barquette Merlin, si un jour vous achetez une barquette, pensez qu’il faut être deux pour enlever et remettre le capot.

 

Moteur Vetec Honda 2 litres et boite HW, cocktail de plaisir, certainement un des meilleurs moteurs disponibles.

 

En séquence installation dans la Merlin, un pilote mystérieux, casqué, voilé, caché, incognito, mais qui est-ce ? Mystère…

 

Jeudi 19 h 30, image attendrissante dans un hameau de Bourgogne, une nouvelle monoplace sur une nouvelle remorque, un couple se forme.

 

Le nouveau Racer à moteur PSA 1400 TU, le nez au ras du sol découvre le circuit.

 

Mais pas longtemps crac boum et pas hue, le cardan droit a éparpillé tous ses galets. La cause ? Mauvais montage ? Cardan fatigué ? Trop d’inclinaison de montage ? Supports moteurs trop souples ? Anticouple mal pensé ?

 

M’en fout, Pappy Racer déconfine, fait beau, les copains sont là, certains ont même un peu grossis. Le Chablis de Patrick est hum… le cake au citron aussi, et Greg le chien a bouffé mon jambon, le cardan du racer ? On verra plus tard !

 

Le chef du jour, Jean-Philippe organise les cessions entre les karts, motos, monoplaces… tout se passe bien et avec le sourire. La saison redémarre sous les meilleurs auspices, petit clin d’œil à notre Mathilde partie sous un soleil plus méridional.

 

Résultat du confinement, pour consoler Jean-Luc qui ne peut pas encore nous présenter sa nouvelle conquête Jean-François a peint Joséphine, son ex. Chapeau l’artiste, une série de toutes les voitures du Spirit en prévision ?

 

Tradition du Spirit, la pause casse-croûte, c’est sacré.

 

En concertation avec le circuit de Pouilly, les prochains roulages envisagés (à confirmer), les « vendredis du Spirit Racer », les 26 juin, 24 juillet, Le circuit est ouvert tous les jours. Profitez-en pour vous faire plaisir.

 

 

éponses à Une première sortie à la hauteur des attentes

  • Gerret von Dittersdorff  dit:

    Est-ce que j’ai bien compris, que Jean-François a peint Joséphine ?
    Si c’est la véritée , Jean-Francois, admiration, tu est un vrai artiste!!
    A bientot,
    Gerret

  • Marc PIERRE  dit:

    Bravo aux participants pour cette première en 2020
    Je serai avec vous le 26 juin prochain.
    Marc

  • JEAN MICHEL PERRENOUD  dit:

    Félicitations à Jean-François pour son oeuvre d’art…

Répondre

Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.