Roulage du 5 octobre : on tourne en petit comité

Rubrique: Actus Commentaires: Pas de commentaire

Nous partîmes huit, mais par un manque de renfort nous n’étions que quatre en arrivant au circuit. Travail et maîtrise de l’emploi du temps ne font pas bon ménage et avaient fait des ravages !

Absent de dernière minute, notre président/responsable météo avait malgré tout assuré. Le soleil est au rendez-vous, le thermomètre grimpe jusqu’à un 24° pas vraiment en harmonie avec le calendrier. Les « rescapés » des cadences infernales arrivent en fin de matinée, salutations d’usage, déchargement de plateaux, une nouvelle monoplace nous rejoint. Pascal, lassé des caprices de son Monomille Panhard a trouvé une bien belle monoplace de formule Ford, une Royale. Voiture reconnaissable entre mille à ses carénages de radiateurs latéraux et à son museau ultra plat, et cerise sur le gâteau ou plutôt le pudding extrêmement fiable. Un frôlement du pouce sur le bouton de démarreur et le moteur ronronne. Le ralenti est stable, les vitesses passent bien, freinage direction suspensions tout est top !

Pascal et son mécano vont donc rouler à un bon rythme tout l’après-midi en alternance avec quelques motards, mais, comme le souligne Pascal : « ça pousse et au bout de 20 minutes, on est content de s’arrêter pour souffler un peu. C’est plus brutal que le Monomille ! »

Charles profite de la fiabilité de l’Era formule Ford ; Gerret revenu hier de Dusseldorf est là, avec sa Formule Ford Mygale et… sa GoPro ! On rembobine ! Lors d’un précédent roulage, Gerret voulait filmer le roulage. Mais, malgré (ou à cause ?) des conseils de Jean-Luc (plus bas, plus haut, plus à gauche, à droite), le moins que l’on puisse dire c’est que le résultat n’était pas à la hauteur puisqu’il brillait par une totale… absence pour cause de caméra… éteinte.   Nullement découragés et toujours aidés (?) par Jean-Luc, les « reporters de l’impossible » règlent, discutent, serrent, desserrent, orientent, font pivoter la caméra pendant une bonne partie de l’après-midi… pour un résultat aussi peu brillant que la dernière fois. Claude Lelouch et son école de cinéma de Beaune n’ont rien à craindre ! Nos deux compères nous ont promis une nouvelle tentative au prochain roulage ! Feront-ils mentir le fameux : « Jamais deux sans trois » ?

Jean-Luc ne fait pas rouler sa fidèle MGB, Joséphine de beaux harnais, celle qui ose tout. Il préfère la ménager avant les courses de la semaine prochaine sur le circuit de Dijon-Prenois. De plus, elle a besoin d’une petite purge de freins. De toute façon, il est bien trop occupé avec les réglages de la caméra !

Le Racer M 20 a retrouvé tous ses chevaux (45) depuis que du cul du Neiman a été resserré et son pilote en profite pour mettre les pauvres freins tambours à la limite.

Pour l’instant, nous n’avons que quelques images de Jean-Luc et de votre serviteur.

 

 

La mise en place et, comme par hasard, nous sommes installés sous la banderole de Loisirs Créations.

 

La belle Era de Charles, le charme de la silhouette à l’ancienne (l’ERA pas Charles !).

 

La nouvelle Formule Ford Royale de Pascal, museau plat et deux prises d’air de chaque côté du cockpit.

 

C’est sérieux, la pause repas ! Pascal, qui revient de Corse a amené charcuterie, vin et un fromage… redoutable !

 

Joëlle, secrétaire de rédaction et responsable technique du Spirit, est aussi pâtissière à ses heures. Elle a préparé un savoureux fondant au chocolat et poire, délicieux ! Y a un qui mange même la fourchette.

 

Après la fourchette, je mangerais bien un ou deux doigts parfumés au chocolat.

 

Jean Luc, caméraman… heu, pilote et complice de Joséphine ! Il parait un peu déglingué comme ça, mais ce n’est qu’une apparence ou… une tactique pour dérouter ses adversaires du week-end prochain à Dijon-Prenois. Rendez-vous jeudi pour les vérifs, vendredi pour les essais chrono. Samedi et dimanche, il court. Le service assistance du Spirit sera dans le parc coureur ; venez nous rejoindre.

 

Gerret, il arrive de Düsseldorf, la GoPro attend l’intervention des « spécialistes ».

 

Jean-Luc, régleur Go pro en profite pour s’installer dans la Mygal. Toujours gamin, il fait vrrrrouumm !

 

Des motards bien sympas roulent en alternance avec nous.

 

Effet du gâteau au chocolat, des produits corses ou tête à queue dans la cagoule…. y en a un qui cherche où se trouve la piste !

 

En route avec l’ERA.

 

Premiers tours de roues de la Royale.

 

 

 

 

 

 

Les retraités s’amusent, la prochaine fois ils dessinent une marelle !

 

L’œil de lynx de Jean a repéré une fêlure sur le châssis du M 20, pose d’une sangle en dépannage.

 

Jean, notre spécialiste auto-moto-train-vélo, ex-organisateur de moto-cross découvre le livre sur les motos ABF de Pierre ex-pilote de GP. Au premier coup d’œil un livre fantastique !

 

La couverture du livre ABF de Pierre Audry ; on vous donnera tous les renseignements pour se le procurer, à lire absolument.

 

Décourageant quand vous roulez au maximum et qu’un escargot roupille paisiblement sur une de vos roues, va peut être falloir changer de passion, les dominos, la pétanque, le tricot ?

Encore un roulage avant l’hiver ? Pourquoi pas, la date est à définir en fonction des possibilités de chacun, restez branché sur le site ou la page FB.

Répondre

Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.