Roulage à Pouilly, soleil et bonne humeur.

Rubrique: Actus Commentaires: 2 commentaires

Notre vénéré président est à la hauteur ! En tant que responsable météo, il avait commandé le beau temps et nous avons eu… le beau temps ! Dix participants à cette journée de roulage dont deux Seven, une MGB, un Monomille, deux formules V (une récente et une à moteur 1300 simple admission, « dans son jus »), deux formules Ford, un Racer, une formula Spirit et des pilotes venus de Lyon, Paris, Clermont-Ferrand et de Bourgogne bien sûr.

Pour commencer, les impressions de Jean-Luc.

Très sympathique rassemblement des membres du Spirit racer club sur le circuit de Pouilly, avec un vrai soleil de septembre en Bourgogne, de belles monoplaces et autres, une ambiance comme seul le Spirit, à ma modeste connaissance, sait le faire autour de moteurs fumants et éructant, rétifs ou boudeurs, aimables toujours. On y retrouve les amis, on partage souvenirs et projets, soucis de santé aussi.
Formules V, Racers, formule Ford, Super Seven, Porsche et MGB ont limé l’asphalte, mangé un petit peu de gazon à l’occasion.
Pour les photos en mouvement, voir celles, magnifiques de Charlène et de Nounours, moi, je l’appelle Nounours.

 

Déballage et discussions entre copains et copines.

 

Tout le monde aide tout le monde !

 

Charlène, notre photographe compare les nez.

 

L’Era de Charles est boudeuse ce matin, il faudra changer la bobine et ajouter d’une deuxième batterie pour qu’elle daigne rouler.

 

Après le déchargement des voitures, c’est l’heure du traditionnel casse-croute en commun, grand moment de convivialité, mais aussi, ce jour-là, de tous les risques avec le nouveau breuvage préparé par notre trésorière : le « lave-glace » du Spirit Racer Club, ça ressemble à du lave-glace, ça a la couleur du lave-glace, l’odeur du lave-glace et le goût du… ?

 

Le président est inquiet : « Heu… ça se boit ça ? »

 

Tous hésitent.

 

Par contre, le gâteau au chocolat de Charlène fait l’unanimité.

 

Jean-Luc apprécie, merci, Charlène !

 

Charles présente le livre de chevet des pilotes bourguignons, beaucoup retrouvent leurs photos et classements…quelque fois en bas de page !

 

 

Eh oui ! ils n’ont pas testé le « lave-glace », mais ont, par contre, abusé du gâteau au chocolat.

 

François Belorgey président de l’Asa Beaune explique son 14e rallye Tour de Bourgogne Classic le 20/21/22 octobre. pas de pièges, un roadbook clair, un chronométrage précis, 60 engagés. Et plus de 1000 km de reconnaissance pour faire le tracé. Chapeau.

 

Geret à très gentiment amené son album photos qui retrace une belle carrière de pilote.

 

 

Un nouveau venu, Roger et l’ ancienne formule V de son oncle. « Sortie de grange » comme on dit, elle n’a donc pas roulé depuis très longtemps.

 

Le moteur est un 1300 simple admission, un seul carburateur, mais 60 vrais CV, contrôlés au banc.

 

Charles se demande quelle mouche a piqué son Era, d’habitude si fiable.

 

Charlène, notre photographe de charme, mais aussi la reine du gâteau au chocolat.

 

 

Photo de famille.

 

Dix voitures sur le circuit. Pour être au complet, il manque un Spirit Racer 1100cc, la barquette FDA (qui est à vendre avec son passeport technique) la CC 21 602 cc, l’écurie Egel (avec la Toralba, la Merlin et la Saab Quantum), la monoplace GS turbo, la GT 40, la Moss, la Dutton, une Bugatti 35. Sont actuellement en préparation au moins deux Stratos répliqua. Plusieurs « cogitations » de monoplaces sont en cours ; dans l’esprit du Spirit Racer bien entendu… à suivre.

 

Christian s’élance parmi les premiers, son Monomille, parfaitement construit et réglé est terriblement efficace, il roulera au GP de Limoge le 21/22 octobre

 

Tatuus Ford de Geret.

 

La Formula Spirit de Claude ou comment réanimer une F Ford avec un ensemble moteur AX 1100 et une boite 2 CV. Résultat, un engin hyper fiable et économique.

 

En toile de fond le Broussard de l’aéroclub de Maconges / Pouilly

 

La vraie Seven de François.

 

Belle photo de Jerome

Avec, au fond le château médiéval de Chateauneuf, un preux chevalier part à l’assaut du… chrono… Taïau, Taïau !

 

 

Ils sont nombreux les preux chevaliers l’assaut du chrono

Christian, victime de sa fougue et du fameux gauche d’entrée du « haricot » bien difficile. Il ne fut pas le seul à se recycler dans l’entretien des espaces verts !

 

Redémarrage pour la Formule V de Roger, un petit souci de frein à l’arrière gauche, pas bien grave, sous son aspect « rustique » se cache une monoplace efficace.

 

Un petit peu de « ratatouillage » sur le M 20, en fin de journée (batterie) ?

 

Ah les freinages de Jean Luc ! Expérience vécue… pfffouu !

 

Ambiance, merci Jérome pour l’instantané

Très rapide, la Formule Vee irlandaise de Marc, son pilote apprécie, prêt pour Nogaro peut être

 

Ne reculant devant rien pour la satisfaction de tous, le Spirit Racer Club avait même prévu une démonstration d’acrobatie aérienne… Bon en fait, le circuit de Pouilly jouxte le terrain d’aviation.

Comme toujours, ont contribué au succès de cette journée et à son inscription comme un excellent souvenir dans la mémoire de chacun, l’accueil du circuit de Pouilly et de sa responsable du jour, Mathilde.

Une prochaine date, compte tenu du calendrier, sans doute le vendredi 27 octobre. On vous tient au courant sur le site et la page Facebook du Club.

Photos de Charléne https://www.facebook.com/Aufildemesbalades/, Jérome  »Nounours, Jean Luc, Guyecar et Mathilde

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

éponses à Roulage à Pouilly, soleil et bonne humeur.

  • BELORGEY  dit:

    Toujours un grand plaisir à la lecture de ce blog.
    De plus le circuit de Pouilly est un superbe endroit pour « antiquités à roulettes » pilotées parfois au delà du raisonnable par des cartes séniors au pied lourd.
    Comme le note Guy d’un coté les biplans et autres Broussard de l’autre les belles charolaises à cornes.Il y a un petit coté british(sauf pour les vaches seraient remplacées par des moutons à tête noire).
    De plus la gentillesse de Mathilde et Nicolas responsables de la piste ajoute au plaisir de l’endroit.
    François BELORGEY

  • claude  dit:

    Un magnifique compte rendu et une journée extraordinaire entre copains passionnés
    Rendez vous est pris pour le 27 octobre et j’ai déjà commandé le soleil !!!!

Répondre

Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.