Roulage spirit du jeudi 27 août : où tout se termine en brochettes !

Rubrique: Actus Commentaires: Pas de commentaire

Pour des raisons de disponibilités, le traditionnel roulage du dernier vendredi du mois a eu lieu le… jeudi 27 août. Grâce à une réactivité sans faille (plus exactement, un certain nombre de rappels), une des caractéristiques des « Spirits Racer », personne ne s’est trompé de date !

Neuf monoplaces et barquettes, renforcés par cinq autres, type GT, et un side-car « vintage » étaient présents. Pas de motos pour cette séance, il est vrai que, le samedi, le circuit accueillait les « Morini Days » fréquentés par de nombreuses motos de collection.

Notre président de club avait mobilisé son réseau et, une fois de plus, obtenu une météo favorable. La pluie et le soleil ont été intervertis pour correspondre au changement de date du roulage. Cela vous semble obscur ? Pas grave, la seule information utile est que le roulage s’est déroulé sous un soleil radieux et un ciel céruléen.

Nous aimons aussi les motos, principalement celles de collections « coursifiées ». Mais pour les raisons indiquées ci-dessous, nous n’avions ce jour-là qu’un seul side-car à moteur 750 Yam. Lors d’un roulage précédent, une bobine d’allumage avait tout gâché. Cette fois, le problème était résolu et la fiabilité de retour. Le sympathique couple arborait donc un beau sourire.

 

Le beau side vintage à moteur 750 Yam et grandes roues.

 

 

Lotus Élan et MGB, l’histoire anglaise en marche.

 

Histoire anglaise en marche… heu… faut le dire vite. Après un long sommeil, L’Élan a du mal à retrouver ses esprits… Jean Philipe, le responsable du circuit profitait de ses vacances pour jouer au client. Il a l’intention de participer au rallye des Hautes Côtes avec L’Élan « Elton John ».

 

Là, on a le choix, ou ça va mal, ou c’est la conscience professionnelle de Jean-Philippe qui le pousse à tester le retour à la sangle et à la poussette.

 

Moteur Twin Cam Lotus et ses doubles Weber, mais Lucas, surnommé le Prince des ténèbres, a placé l’allumage en dessous ! Jean-Philippe nous fournit un catalogue exhaustif de tous les jurons anglais (que la décence nous interdit de reproduire et de traduire) de sa connaissance.

 

Nick est venu avec la belle MGB aux normes FIA.

 

Grand amateur d’Anglaises, Jean-Philippe en profite pour jouer les passagers.

 

Pour les amateurs d’Italiennes, la Stratos du team Egel. Elle a roulé comme un métronome, Serge son « papamecano » l’a parfaitement réglée !

 

Stratos et Wesfield font bon ménage.

 

 

 

 

Oui, c’est une photo de cul publiable !

 

Photo de nez, là aussi publiable, pas de masque anti-truc obligatoire pour ceux-là !

 

Ex Formule France Excell fabriquée à Lohéac, moteur Ayabusa et carrosserie poly, inspirée des Ford Puma… un exemple des changements de règlements au gré des intérêts ou de la promotion des constructeurs !

 

Barquette Norma et Formule Mygale.

 

La Norma, habillée pour aller danser… non rouler, ça va vite, très vite.

 

Christian, venu de sa lointaine Auvergne et son Monomil Panhard. Pour ne pas le perturber lors des stationnements, il l’installe sur une bâche en gazon synthétique, fin psychologue le Christian ! Mais des soucis de carburation l’empêchent de rouler « gaz », ce qui n’exclut pas un petit passage dans le gazon : « à trop surveiller le compte-tours, on sort à son tour (proverbe Spirit)…

 

La Nova Spécial de Claude, adaptation intelligente d’une mécanique Vauxhall 1600 cc , venue d’Angleterre ou les Vauxhall sont nombreuses, elle mérite un reportage complet.

 

Bel écusson de capot.

 

Le M 21, votre secrétaire en cours de test, toujours un problème de moyeux arrière. Entre des moyeux Clio et des cardans Citroën Ax GT, le mariage n’est pas facile ! Pappy Racer en perd son latin ! Le potentiel est là avec 80 CV et environ 320 kg à régler, une direction trop lourde et ces p… de moyeux !!!

 

Début de fabrication de ce qui pourrait être un capot arrière pour le M 21.

 

Allez, un coup de pub pour un des piliers du Spirit Racer Club, grand spécialiste des avant-guerres, un professionnel incontournable.

 

Christophe a remis en route la Martini, mais la mousse anti déjauge du réservoir part en poussière. Résultat, tout se bouche. Une réparation de fortune avec un bidon permet quelques tours, mais, malgré ces déboires, le sourire est toujours présent !

 

Charles et sa formule Era, le fidèle parmi les fidèles, un tout petit fil d’alternateur qui se débranche et pfuit plus de batterie, ce n’est pas grave.

 

Christophe revient d’un petit tour avec l’Era : “Elle marche vraiment bien !”

 

Robert, un nouveau venu.

 

Toujours beaucoup de discussions… certaines mauvaises langues disent que les femmes sont bavardes, mais pas autant que les passionnés du Spirit Racer !

 

La formule de Gilbert, devenu un habitué de nos séances.

 

Le circuit est en accès libres ce qui permet aux copains de venir, ici la belle quinze de Chambriez père et fils. Allez un autre coup de pub : ce sont des professionnels de la pièce moto ancienne, fabricants de pneus et autres reconstructions.

 

La relève bondissante.

 

La traditionnelle pause du midi et le spécial lave-glace de la trésorière. Le soir, Gérard, de la brasserie du circuit, nous a préparé de excellentes brochettes.

Photos : Jean-Luc, Nick, Circuit de l’Auxois-sud, Guyecar.

Le prochain roulage ? Pour l’instant, il est fixé au vendredi 25 septembre, mais c’est à confirmer. On vous tient au courant, à vos voitures !

Répondre

Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.