Roulage du Spirit racer le 18 octobre : petit comité, ambiance chaleureuse !

Rubrique: Actus Commentaires: 3 commentaires

Les prévisions météo ne sont pas très optimistes, des menaces d’averses et vent… Ce n’est pas grave, notre président responsable météo est intervenu et le soleil est revenu !

Vendredi, il pleut dès le matin… nous ne serons pas nombreux, la pluie et le travail empêchent certains de venir. Pour votre secrétaire, la journée commence mal, racer chargé à côté des rampes, roue de remorque dégonflée ! Rechargement et gonflage… sous la pluie, ça occupe !

À l’arrivée au circuit, mise en place, montage du petit barnum, Jean-Luc ; toujours inoxydable (il a dû être traité waterproof à la naissance) a conduit Joséphine la MGB (qui n’a pas de pare-prise) jusqu’au circuit. Joëlle, la relectrice (entre autres) du blog, nous a préparé un délicieux gâteau aux prunes, mais avec des poires et des pommes. Il pleut toujours et ne fais pas très chaud. Après deux bonnes heures de route, Christian arrive à son tour suivi par Manu, le fils du papa de Joséphine (vous suivez ?). Charles, frileux (?) arrive en voiture fermée chauffée, pas de monoplace cette fois.

Vers 11 h, la première éclaircie coïncide avec l’arrivée de notre président consultant météo, en compagnie de Catherine, quel métier ! En plus un président qui tient ses promesses (n’y voyez aucune allusion) !

Les choses sérieuses peuvent commencer… On passe à table… rigolades et blagues de Jean-Luc (on va vous les épargner) sont au menu.

Mathilde la responsable du circuit nous confirme, nous aurons le circuit pour nous seuls et à 13 h 30 ça roule, Gerret nous rejoint avec sa Formule Ford.

Claude teste les modifications apportées à sa formule Spirit à moteur TU 1100. Il a changé la boite de 2 CV, qui tirait trop court. Il était à fond de quatre dès le milieu de la ligne droite. Dès les premiers tours de roue, la confirmation est là ; c’est réussite totale. La monoplace Formule Spirit et son moteur 1100 de 60 CV seulement s’avère désormais une formidable monoplace de loisirs.

Christian, surnommé Round up… (si vous êtes de fidèles lecteurs, vous savez pourquoi) teste le nouveau revêtement du circuit et le trouve formidable. Il n’essaye même pas les dégagements herbeux. À signaler : il utilise un morceau de moquette imitation gazon en guise de bâche de protection sur le paddock.

Je fais… la moitié d’un tour avant de connaitre des coupures moteur, le Racer a vraiment besoin d’une révision ! Je passerais l’après-midi le nez dans les carbus, les fils électriques et la batterie. Pas moyen de faire deux tours sans problèmes… ce n’est pas mon jour !

 

 

Le Spirit Racer, le club qui invente l’eau chaude et le cobber aux prunes confectionné avec des pommes et des poires.

 

Malgré une réputation jusqu’ici sans tache, ces chaussures laissent supposer que certains n’accordent pas une confiance aveugle au contrôle du Président sur la météo.

 

Le beau montage de la boite GS 5 vitesses sur le bloc moteur TU 1100. Bravo à Magic CC, il a fabriqué une entretoise entre le moteur et la boite et une autre pour la fixation des cardans de 2 CV. Il a installé une nouvelle tringlerie de boite, et… ça marche bien !

 

La commande de vitesses sur la boite GS est au-dessus et non en « cul de boite » ce qui simplifie le montage. Comme cela fonctionne très bien avec le TU 1100, pourquoi pas un TU 1400 de 20 CV de plus. La boite GS est solide et apporterait sa contribution à cette monoplace de loisir idéale, performante et… économique. Une autre carrosserie, plus spacieuse, est en projet.

 

Premiers tours de roue, il y a un clac clac à l’arrière ! Tous se penchent, regardent, auscultent, écoutent et… trouvent ! C’est juste un boulon, un peu long, qui touche. Pas grave, Claude roulera et roulera encore sans problème. Combien de travers glissades et 360° au compteur ?

 

Un peu d’air dans les pneus du Monomil de Christian qui trouve que ça glisse.

 

Le toujours souriant Gerret, en compagnie de Manu et de Jean qui, en grand passionné de vélo, a emprunté le VAR (Véhicule d’Assistance Rapide du club).

 

Petite bourre entre copains, ce que l’un gagne en ligne droite, l’autre le rattrape dans les courbes.

 

Papa Jean Luc à prêté Joséphine au fiston Manu

 

 

L’après-midi du Papy Racer…  mddldleeffeuu ! le fil bleu sur le fil ?

 

Des pilotes échangistes au Spirit Racer Club ?

Jean-Luc et Manu essaieront avec plaisir la petite Formula Spirit.

 

 

Christian me prête très gentiment son Monomil Panhard, plus de 40 ans que je n’avais pas conduit de « PanPan » !

 

Procédure de divorce entamée entre le Racer M 20 et Papy Racer… sont plus copains ces deux-là ! Il va falloir organiser une réconciliation.

 

Encore un bon roulage dans une super ambiance. Et si on remettait ça en novembre ? En attendant, deux rendez-vous à ne pas rater :

– la traditionnelle choucroute du club JPA d’Arnay-le-Duc, le samedi 2 novembre ;
– Époqu’Auto, les 7/8/9 Novenbre à Lyon, sur stand de Patrick Egel.

Merci à Jean-Luc pour ses photos, à l’équipe du circuit pour l’accueil, à Catherine pour son café et à Joëlle pour son gâteau aux prunes… non aux pommes et aux poires.

éponses à Roulage du Spirit racer le 18 octobre : petit comité, ambiance chaleureuse !

  • JEAN-LUC AUDRY  dit:

    Excellent !

  • Christian Ledent  dit:

    Très beau le nouveau revêtement, même si par endroit le goudron ne va pas assez loin dans l’herbe….

  • pascal martinet  dit:

    Encore une belle journée pleine de sourires (parfois crispés). Christian à raison, je l’avais déjà remarqué lors du précédent roulage, le goudron ne vas pas assez loin dans les virages …
    A bientôt sur Epoqu’Auto
    Pascal

Répondre

Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.