Porsche 64 : la première Porsche ?

Rubrique: Les GT Commentaires: Pas de commentaire

En 1939, le service véhicule du parti nazi décide de faire construire une version compétition de la KDF Wagen (la Coccinelle) créée par Porsche en 1933, il est prévu de l’engager dans la course Berlin Rome voulue par Mussolini et Hitler, mais la Seconde Guerre mondiale annulera tout.

 

Les plans

 

 

Trois exemplaires de la type 64 seront fabriqués ; la carrosserie, dessinée par Erwin Kommada, est étudiée en soufflerie. Son CX est de 0,85, elle est fabriquée en aluminium par Reutter, développée à partir de la type 114 à châssis type échelle et moteur V 10 à 72° dont la cylindrée est de 1493 cc. Puis l’idée est abandonnée pour repartir sur la base de la KDF, la carrosserie est posée sur un châssis de KDF modifié et renforcé.

Le moteur est un quatre cylindres à plat, dérivé de celui de la KDF, refroidi par air, de 986 cc, il est alimenté par deux carburateurs. Il développe 50 CV et sa vitesse maxi est de 160 km/h. L’ensemble pèse 525 kilos, pour 4,15 m de long, 1,7 m de large et 1,25 m de haut.

 

Un des prototypes est détruit par le Dr Bodo Lafferentz.

La seconde voiture est détruite par les GI en 1945, la troisième, préservée par la famille Porsche, sera restaurée chez Pinin Farina en 1947. Elle devient alors la propriété du pilote Otto Mahé qui la modifie en conduite à droite. Il participe à la coupe des Alpes où il remporte sa classe ainsi que de nombreuses courses en Autriche et Italie. En 1995, elle est vendue à Thomas Gruber avant de revenir au musée Porsche.

 

 

Beau dessin, malheureusement la signature est illisible.

 

 

 

 

Quelle est cette version à parebrise en une seule pièce, une reconstruction peut-être ?

 

 

 

 

Le fameux moteur Porsche, quatre cylindres refroidis par air, les carburateurs sont de chaque côté, contrairement aux Coccinelles, qui n’ont qu’un petit carburateur au centre.

 

C’est bien une base de moteur Cox, avec sa soufflerie en bout de dynamo, l’allumeur et la pompe à essence, on aperçoit les carburateurs sur le côté.

 

 

 

Carrosserie en aluminium formée à la main.

 

Selon certains, la type 64 n’a jamais couru, la preuve que non !

 

 

 

Ottho Mahé, amputé du bras droit, a modifié la 64 en conduite à droite.

Après la 64, viendront les fameuses 356 et 911, qui ont fait la réputation de Porsche.

 

Type 356.

Répondre

Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.