Grand Prix de Limoges : samedi, on glisse, dimanche, on « s’empoigne » !

Rubrique: Actus Commentaires: Pas de commentaire

Le deuxième Grand Prix de Limoges s’est couru les 21 et 22 octobre dernier. Plus de quatre cents voitures anciennes et de prestige s’étaient inscrites pour une balade en ville et une démonstration sur un circuit de deux kilomètres tracé autour d’Ester Technopole. Au volant de son DB Replica, Christian, pilote du Spirit Racer club nous livre ses impressions… un peu humides !

« Week-end “aquatique” à Limoges avec un plateau Racers/monoplaces plutôt conséquent.

Cinq MEP, quatre Monomille, une magnifique Austin Seven, une ondulante Lomax 3 roues, le “célèbre” Racer DHR et quelques autres belles autos dont je ne connais pas les noms.

Le gros des participants était composé de youngtimers, parfois fort excités et de GT modernes.

Piste très mouillée le samedi, avec pas mal d’averses, ce qui a donné un spectacle parfois plus proche du patinage artistique que de la conduite. C’est là que Daniel, pas très à l’aise sur cette piste a rectifié le nez et le train avant de la DH.

Plutôt plus clémente le dimanche, la météo a permis quelques belles empoignades.

Un grand merci à l’organisation pour ce week-end, surtout aux commissaires de piste, qui n’étaient pas à la noce cette année.

Rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine… avec la neige peut être ! »

Christian.

 

Lomax trois roues et moteur 2 CV — monsieur, ce n’est pas beau de tirer la langue !

 

La fameuse Austin Seven de Yann Wilson, devant le Racer 500 DH, encore intact.

 

 

Daniel, pilote du Spirit Racer au volant de son Racer 500 DH, malheureusement une glissade et le train avant et le nez (du Racer) vont souffrir.

 

Christian du Spirit Racer et son DB Replica.

Quelques Racers

Monomille DB Panhard.

 

Monomille DB Panhard.

 

MEP première version à moteur Panhard.

 

Deux MEP : celle du fond avec le moteur Citroën GS ; sur la N° 50 des roues différentes, peut-être pour remplacer les moyeux d’origine introuvables et… fragiles.

 

MEP Panhard.

 

DB Panhard et Elva Courrier.

 

Elva Courrier, si vous voulez un kit carrosserie, contacter Loisirs Créations (06 31 84 77 70).

 

Barquette anglaise à moteur Ford Pinto, devant le DB de Christian et ensuite ?

 

Magnifique Lotus 11 à carrosserie en alu poli, une œuvre d’art.

 

Spitfire « spécial » quand on dit que ça glisse !

 

Brochette d’Anglaises, Austin, Frogeyes, TR 4 et Alpine (qui, elle, n’est pas anglaise) !

 

Des petites Françaises, bien sympas.

 

Voilà qui ne fait pas très voitures historiques !

 

Surprenant mélange des genres, un cyclo, un Racer Panhard et une moto, le tout à la queue leu leu !

Merci à Christian, au journal La République et à Whilliam LBS.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Répondre

Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>